Faut-il suivre les tendances graphiques ?

Sur Internet, il existe des centaines d’articles de blog relatant les tendances graphiques. Chaque année, les sites de design graphique refont le point et mettent en avant les dernières tendances graphiques du moment « à adopter absolument ! ».
Oui, mais est-ce nécessaire de suivre les tendances graphiques ? Dois-tu les suivre dans le cadre de ton activité ? Je te parle de tout ça dans cet article. En espérant pouvoir t’apporter de nouvelles pistes de réflexion !

Suivre les tendances, c’est bien. Suivre son coeur, c’est mieux !

Lorsque j’ai lancé mon activité, le monde du graphisme n’avait d’yeux que pour le flat design. Tout naturellement, j’ai décidé de créer mon logo dans ce style graphique. Oui, mais voilà : au fur et à mesure que je créais des logo pour ma clientèle, mon style graphique s’est de plus en plus affirmé et dévoilé. Également, le temps passant, j’ai précisé ma cible, mes valeurs, la direction que je voulais donner à mon entreprise.
Plus le temps passait, moins j’aimais mon logo. Oui, il était beau, mignon. Mais il ne me convenait pas à moi, il ne véhiculait pas les valeurs de mon entreprise, ne touchait pas ma cible, ne traduisait les détails que j’aime tant.
Et donc, six mois plus tard, je l’ai changé pour un logo qui me correspondait alors à 100 %.

Que faut-il retenir de cette histoire ? Eh bien, que suivre constamment les tendances graphiques n’est pas forcément la meilleure chose à faire !

Bien sûr, il se peut que les tendances du moment te correspondent totalement, te parlent profondément. Dans ce cas, fonce ! En revanche, suivre les tendances pour suivre les tendances va te mener à coup sûr à une refonte de ton identité visuelle d’ici très, très peu de temps – lorsque les tendances auront de nouveau évolué, par exemple. C’est donc une perte de temps et perte d’argent qui peut être colossale !

Une autre nuance à apporter : ne pas suivre coûte que coûte les tendances graphiques ne signifie par pour autant rester sur un design vieillot et qui n’est plus efficace aujourd’hui. 🙂 Le monde graphique évolue et il est bon d’évoluer avec lui, sans pour autant être à cheval sur toutes les tendances du moment. 

Premier logo de Créa'Chouette avec une tête de chouette en flat design

Le tout premier logo en flat design

Logo final de Créa'Chouette, une chouette vole et forme un croissant de lune avec une tâche d'aquarelle jaune en fond

Le logo final de Créa’Chouette, 6 mois plus tard

Premier logo de Dear Sunflower représentant un bouquet de lavande et de tournesol avec des étoiles et un croissant de lune au-dessus

Le premier logo de Dear Sunflower

Logo actuel de Dear Sunflower avec un demi-tournesol et un croissant de lune au-dessus

Le logo actuel de Dear Sunflower

Les questions à se poser avant de suivre une tendance graphique

  • Est-ce que cette tendance graphique est adaptée à mon activité ?
    As-tu envie de suivre cette tendance car elle te parle profondément, ou bien parce que tout le monde la reproduit et que ça a l’air de marcher en ce moment ? Ce qu’il faut retenir, c’est que suivre une tendance alors même qu’elle n’est pas adaptée à notre activité, cela signifie recommencer régulièrement. Les tendances évoluent constamment. Créer pour suivre une tendance, c’est être pratiquement assuré.e qu’elle ne représentera pas ce que l’on veut transmettre réellement. En revanche, la suivre car elle te parle à 100% et que tu ne comptes pas changer de style graphique de si tôt, est une bonne raison pour l’adopter. 
  • Quelle est ma cible de cœur ?
    Se concentrer sur les personnes que tu cibles avec ton activité est la clé pour savoir s’il est pertinent de suivre les tendances graphiques du moment. Si la couleur de l’année désignée par Pantone est l’Ultra Violet mais que ton activité tourne autour de l’écologie et du respect de la nature, penses-tu que suivre les tendances graphiques du moment sera une bonne idée ? Il faut que ton style graphique parle à ta cible, qu’elle se sente concernée en voyant ton logo et ton univers visuel. En bref, qu’elle puisse s’identifier à ton identité visuelle et se sentir comprise.
  • Quel message je veux faire passer à travers mon projet ?
    Un message de paix ? De respect de la nature ? De solidarité ? De dynamisme ? De rébellion ? En fonction du message que tu veux véhiculer avec ton entreprise ou association, le style graphique de ton identité visuelle changera du tout au tout. Il faut donc être vigilant.e et ne pas suivre aveuglément les tendances sous prétexte que « c’est à la mode cette année et ça marche ».
  • Quels sont les traits de ma personnalité que je veux montrer à travers mon projet ?
    On en revient ici à l’exemple de mon logo qui ne correspondait pas du tout, dans sa première version, à qui j’étais. Ton style graphique doit matcher avec ta personnalité ! Ton identité visuelle représente ton entreprise ou association, mais si tu es freelance ou que tu travailles seul.e, ta personnalité ressortira forcément dans le cadre de ton activité. Donc, ton identité visuelle doit être alignée à toi, à ta personnalité, à tes valeurs… Justement, parlons-en !
  • Quelles sont les valeurs fondamentales de mon activité ?
    Ton identité visuelle porte les valeurs de ton entreprise ou association. Celles que l’on retrouve dans tes produits, tes services, tes actions. Cela se traduit avec les formes, les couleurs, les polices d’écriture, et le style graphique en général. Si la tendance est aux carrés bruts et que tes valeurs sont le partage, l’accomplissement, l’évolution, la transmission… Je ne suis pas sûre qu’opter pour une forme carrée pour ton logo, symbolisant la stabilité, la rigueur et le modernisme humain, soit la meilleure idée pour traduire les valeurs de ton projet.
  • Qu’est-ce que je vends, propose ou crée ?
    Enfin, dernier point et pas des moindres, les services, produits que tu vends ou les actions que tu mènes en tant qu’association ont une place centrale dans ton identité visuelle ! Admettons que tu es illustrateurice et que tu crées des illustrations florales… La tendance en 2019 était au retour de la 3D. Aurait-il été judicieux de créer un logo en 3D alors même que cette tendance s’était déjà éclipsée l’année suivante ? De plus, est-ce que cela aurait convenu dans le cadre de tes prestations ? C’est ce type de questions qu’il te faut te poser, point par point, afin de déterminer si les tendances graphiques te correspondent ou non.

Et si j’ai peur de me tromper ?

Avoir des avis extérieurs (j’entends par là des avis de graphistes, idéalement) est toujours mieux avant de dévoiler ton identité visuelle aux yeux de tous. Imaginons que ton identité visuelle reflète un style certes très moderne, mais pas du tout adapté à ton activité en terme de couleurs, de formes, de logo… Mais que cela te plaît ! Tu n’as alors pas le recul nécessaire pour juger objectivement ton identité visuelle.
Il faut écouter son cœur et passer outre les tendances graphiques. Cependant, il reste des évolutions graphiques auxquelles l’on ne peut échapper, je pense notamment au minimalisme. Les personnes veulent de l’immédiateté, de l’instantané, de la rapidité… cela est d’autant plus vrai avec Internet et les réseaux sociaux. Une identité visuelle très lourde et difficile à comprendre (ou vieillotte) va fatiguer les personnes et les désintéresser totalement de ton projet ! Ce qui, bien sûr, est l’exact opposé de ce qu’est sensée faire une identité visuelle… L’évolution minimaliste est donc totalement justifiée ici. Moins d’informations, plus d’efficacité, un message clair et précis.
Tu l’auras compris, écouter ton cœur et tes envies ne veut pas dire te priver d’un avis professionnel et de regards extérieurs objectifs. Ce n’est pas pour rien si les métiers de graphiste et de webdesigner existent : nous sommes des guides, nous conseillons, et nous sommes surtout des spécialistes dans nos domaines. Et en plus, nous ne mordons pas 🙂

Pour résumer…

Pour conclure, avant de suivre les tendances graphiques aveuglément, demande-toi si elles sont pertinentes dans ton cas : pour ton projet, ton message, tes objectifs, ta cible, tes services, produits ou actions. Demande-toi si ces tendances sont en congruence avec ton activité professionnelle. Avant d’officialiser ta nouvelle identité visuelle, veille à toujours demander l’avis objectif d’un graphiste si tu n’as pas de connaissances en graphisme et si tu es perdue. Si en revanche une tendance du moment est parfaitement adaptée à ton projet et te parlera toujours autant dans deux ans : alors il peut être bénéfique de l’intégrer ! 🙂

J’espère que cet article t’aura été utile et t’aura permis de mieux appréhender les tendances graphiques !

Tu aimerais échanger avec moi à propos de ton projet, de mes services d’identité visuelle ?

L’article t’a plu ? Épingle-le sur Pinterest !

Épingle Pinterest pour l'article de blog "Faut-il suivre les tendances graphiques ?"

Jade

Je suis graphiste spécialiste en identité visuelle. Je travaille avec des entreprises et associations au service des Animaux, de la Nature et de l’Humain. Je propose également des formations en ligne pour les graphistes travaillant avec passion !

6 Commentaires

  1. Aemarielle

    Je pense que tu dois t’en douter, mais je trouve tes articles passionnants. C’est un plaisir de te lire et d’apprendre des choses sur l’identité visuelle, le graphisme. Pour moi qui dessine de façon traditionnelle, je suis très loin des outils numériques et des tendances sur le sujet. C’est un domaine où j’ai besoin de parfaire mes connaissances. Le faire en suivant des gens qui me ressemblent, c’est chouette 🙂

    Réponse
    • Jade

      Merci infiniment pour ton si gentil commentaire ! Et merci de me suivre. Je suis ravie que mes articles te plaisent ! 🙂 ♥

      Réponse
  2. Julie Renarde

    Je vois pas le problème avec le gradient 3D illustratif honnêtement…. #DribbbleGotMe

    Réponse
    • Jade

      Oui mais la 3D des années 90, on évitera je pense ! C’est ça que je voulais dire 🙂

      Réponse
    • Cibee

      Intéressant ta réponse, tu m’ouvres des portes 🙂 Même si je suis carrément dessinatrice illustratrice avec une net tendance au 2D pur.

      Réponse
      • Jade

        Merci pour ton gentil retour, je suis contente de t’ouvrir des portes ! 🙂

        Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.